accueilnos métiersbanque mission de service publicréseau de la microfinance solidaire

Banque mission de service publicRéseau de la microfinance solidaire

Grâce à la microfinance solidaire, plus de 160 millions de personnes à travers le monde ont bénéficié de services financiers, alors qu’elles étaient exclues des systèmes bancaires classiques.

Une solution pour la précarité à l’échelle internationale

Aujourd’hui, la majorité des études menées sur différents continents montrent que la microfinance (bancarisation, microcrédit, épargne) participe significativement à l’amélioration de la situation économique et sociale des clients. Et ce, malgré le ralentissement dû à la récente crise financière mondiale.

CHIFFRES CLES DE LA MICROFINANCE INTERNATIONALE

  • 10 000 institutions à travers le monde
  • 71 % des bénéficiaires sont des femmes, dont 6 % en Afrique sub-saharienne
  • Plus de 65 milliards d’USD d’encours de microcrédit dans le monde

Une formule d’avenir au Maroc

Après avoir connu une très forte croissance jusqu’en 2007, le secteur de la microfinance marocaine a connu un ralentissement en 2008, en raison, notamment, de la multiplication des risques d’impayés pouvant difficilement être prise en charge par les associations. Malgré ce recul, les institutions de microfinance ont prouvé leur utilité au niveau local et leur rôle essentiel en tant que relai économique de proximité.

En 2009, afin de renforcer et de mieux réguler le secteur, Bank Al Maghrib a adopté différentes mesures concernant les institutions de microfinance qui doivent à présent :

  • Appliquer les règles relatives à la constitution des provisions 
  • Communiquer à Bank Al Maghrib des rapports annuels sur leurs systèmes de contrôle interne 
  • Rejoindre une centrale de risques commune aux cinq principales institutions de microfinance (à définir) afin de maîtriser le niveau de surendettement de leur clientèle 
  • Renforcer leurs méthodologies de crédit et adapter leurs procédures de recouvrement

CHIFFRES CLES DE LA MICROFINANCE AU MAROC

Aujourd’hui la microfinance marocaine représente près de 40% des encours de la région Afrique du Nord et Moyen-Orient. Dans le Royaume, le marché potentiel est estimé entre 3 et 4 millions d’emprunteurs et à 8 millions de bénéficiaires pour l’ensemble des services financiers.


Crédit Agricole du Maroc, support essentiel de la microfinance

C’est dans le cadre du plan de renforcement des institutions de microfinance engagé par Bank Al Maghrib que le Crédit Agricole du Maroc a créé le Réseau de la Microfinance Solidaire. La banque a ainsi regroupé plusieurs associations et leur a apporté un appui technique et financier en mettant en place une plateforme commune de soutien.

Cette opération a permis de renforcer l’action des associations et d’améliorer leur efficacité opérationnelle en :

  • Harmonisant les procédures et les méthodologies 
  • Assurant transparence et bonne gouvernance de chaque association 
  • Mutualisant les fonctions support 
  • Développant une synergie entre associations (échanges, régulation, implantation rationalisée des points de vente sur le réseau…)

Dans le cadre de ce projet, le Crédit Agricole a fait l’acquisition d'un système d'information sécurisé et a pris en charge ses frais de fonctionnement durant les premières années. L’objectif est que les associations deviennent autonomes et reprennent progressivement la gestion de la plateforme.

Le Réseau de la Microfinance Solidaire mis en place par le Crédit Agricole du Maroc a ainsi apporté une réponse concrète à la problématique des petites institutions de microfinance et a activement contribué à préserver leur existence au Maroc.

CHIFFRES CLES 2012

En 2010, le réseau marocain du microcrédit comprenait 12 associations et 1250 antennes réparties à travers le royaume.​​​​​​​​