Fondation Crédit Agricole du Maroc pour le Développement Durable

Qui sommes-nous ?
Une fondation dédiée au développement durable du monde agricole et rural

Afin de mieux répondre aux enjeux environnementaux et de s’inscrire dans la stratégie nationale de développement durable, le Crédit Agricole du Maroc a créé en 2011 la Fondation Crédit Agricole du Maroc pour le Développement Durable.

Sa mission est de contribuer au développement durable du monde rural en soutenant des projets d’intérêt général.

Nos missions
Nos axes d'intervention

La Fondation Crédit Agricole du Maroc pour le Développement Durable s’est fixée plusieurs axes d’intervention :

• La professionnalisation d’activités économiques rurales durables

• La préservation des ressources naturelles et la promotion des énergies renouvelables

• La protection de la biodiversité et l’adaptation aux changements climatiques

Et ce, avec les moyens d’action suivants :

• Le financement et l’appui technique aux structures à but non lucratif nationales et locales œuvrant pour le développement rural durable

• Le renforcement des connaissances et savoir-faire dans le domaine du développement rural durable et l’aide à la capitalisation des expériences à travers le financement de projets de recherche scientifique, d’études techniques et économiques, l’édition de publications et l’organisation de colloques et conférences.

• La sensibilisation du grand public aux enjeux du développement rural durable à travers la conception et la diffusion de divers supports de sensibilisation et l’organisation d’évènements.

Notre démarche

Dans le cadre de sa mission, la Fondation Crédit Agricole du Maroc pour le Développement Durable s’est fixée plusieurs principes d’action :

• Prendre appui sur les savoir-faire locaux

• Ne pas se substituer aux acteurs locaux, mais renforcer leurs capacités en leur apportant une expertise technique et spécifique au développement rural.

• Aider les communautés rurales à devenir plus autonomes afin qu’elles prennent en main leur propre développement économique et social, tout en préservant l’environnement.

• Privilégier les initiatives de terrain innovantes et pérennes.

• Favoriser la mutualisation des ressources, l’esprit de concertation et la mise en réseau des acteurs.

Nos actions
Quelques projets soutenus

Programme d’optimisation de la performance énergétique dans les grandes exploitations agricoles

Dans le but d’accompagner le secteur agricole dans la réduction de sa facture énergétique et de son empreinte carbone, la Fondation CAM pour le Développement Durable a lancé à l’occasion du SIAM 2011 en étroite collaboration avec le CAM et en partenariat avec l’Agence Nationale pour le Développement des Energies Renouvelables et d’Efficacité Energétique (ADEREE) un programme d’optimisation de la performance énergétique dans les grandes exploitations agricoles de différentes régions du Maroc.

La Fondation a ainsi porté un programme pilote d’audit énergétique auprès de 10 exploitations clientes issues de différentes filières agricoles avec pour objectifs :

• L’identification de mesures d’efficacité énergétique adaptées et l’évaluation du potentiel d’économie d’énergie;

• L’estimation du potentiel de production d’énergie propre à partir de sources d’énergies renouvelables viables;

• La réduction de l’émission de gaz à effet de serre et la contribution du secteur agricole à l’effort national de protection de l’environnement

Dans chaque exploitation agricole, un bureau d’études spécialisé en efficacité énergétique mandaté par la Fondation a réalisé sous la supervision de l’ADEREE les actions suivantes :

• Réalisation d’un audit énergétique détaillé;

• Elaboration et accompagnement de la mise en œuvre d’un plan de performance énergétique;

• Estimation des gains potentiels au terme d’un an.

Ce programme a démontré :

• Un potentiel de réduction de la facture énergétique annuelle d’au moins 20% à travers des mesures d’efficacité énergétique simples nécessitant de faibles investissements;

• La viabilité technique et économique du pompage solaire dans certaines conditions.

Pour généraliser cette démarche sobre en énergie, le Groupe CAM a ensuite entrepris une série d’actions :

• La publication d’un guide vulgarisé sur les mesures d’efficacité énergétique et les systèmes de production d’énergies renouvelables applicables et avérés dans le contexte agricole marocain, téléchargeable sur le portail d’information agricole du GCAM : www.fellah-trade.com

• La mise en place de produits bancaires de financement adapté : « Ecotaqa » pour le financement des audits énergétiques et la mise en œuvre des plans de performance dans les exploitations agricoles (son élargissement au secteur agro-industriel est à l’étude) et « Saquii Shamsi» pour le financement de projets couplant les techniques d’irrigation économes en eau (goutte-à-goutte) et l'utilisation de systèmes intégrés de pompage solaire;

• La signature d’une convention entre le Gouvernement et le Crédit Agricole du Maroc pour la promotion du pompage solaire à travers l’octroi de subventions;

• L’inscription du secteur agricole dans les secteurs prioritaires de la future stratégie nationale d’efficacité énergétique.

Ce programme novateur a d’ailleurs valu à la Fondation CAM pour le Développement Durable plusieurs reconnaissances internationales :

• L’obtention du prix d’excellence de la Fondation Suisse Maroc pour le Développement Durable en 2012;

• L’obtention du Green Mind Award de la meilleure ONG Verte de la région MENA en 2014;

• La participation à la finale du Concours Challenge Climat et Agriculture AFD-CIRAD en 2015.

Gestion durable des ressources hydriques de la région Souss Massa à travers l’irrigation climato-intelligente des agrumes par des stations agro-météorologiques

Au cours des dernières années, la région Souss-Massa a connu un développement agricole important. En effet, la région contribue à plus de 60% des productions et des exportations nationales des agrumes et à près de 80% des exportations des primeurs. Toutefois, l’utilisation irrationnelle des ressources en eau a induit un rabattement continu et inquiétant de la nappe phréatique, aggravé par une succession de sécheresses.

Face à cette situation de stress hydrique, l’association Agrotech Souss Massa Draa, dont le GCAM est membre fondateur, a entrepris avec des intervenants publics et privés un projet novateur d’irrigation climato-intelligente des agrumes de la région par la mise en place de stations agro-météorologiques. En effet, ce projet a permis l’installation d’un réseau de 30 stations météorologiques complètes qui enregistrent quotidiennement les données climatiques des exploitations d’agrumes concernées pour être envoyées à un serveur central via le réseau GSM et GPRS qui les traite. Les données traitées sont diffusées sur Internet et par SMS aux agriculteurs qui connaissent ainsi chaque jour les besoins exacts en eau requis par leurs cultures. Ce projet qui couvre aujourd’hui 60 000 hectares d’agrumes et de culture maraichère permet une économie annuelle de 22% d’eau, soit de 80 millions de m3 d’eau et de 21.5% d’électricité.

La Fondation Crédit Agricole du Maroc pour le Développement Durable a apporté son soutien à l’Agrotech pour l’encadrement et la formation des agriculteurs usagers de ce système (plus de 1 000) à la bonne utilisation des données climatiques et ce, en contribuant à l’organisation de sessions de formation, la réalisation d’étude d’impact et la conception et diffusion de guides techniques.

Par ailleurs, ce projet d’irrigation intelligente des agrumes dans la région Souss Massa Draa a été sélectionné pour une communication orale lors de la 3ème Conférence Scientifique Mondiale sur l’Agriculture Climato-Intelligente organisée à Montpellier par le CIRAD, l’INRA, l’Agropolis international avec le soutien de l’Université de Wageningen (Pays-Bas) et de l’Université de Californie de Davis.

En effet, cette expérience réussie a été retenue car elle prouve la possibilité de développer de bonnes pratiques à grande échelle par l'utilisation des NTIC et des SMS mais également l'implication des parties (secteur public, secteur privé et les agriculteurs eux-mêmes sans qui le projet n'aurait pas fonctionné).

Promotion de l’agro-écologie en faveur de la petite agriculture marocaine

Parmi les premiers projets appuyés par la Fondation figure le projet de l’association Terre et Humanisme Maroc de diffusion des pratiques agro-écologiques auprès des communautés rurales. Ces pratiques visent l’autonomie des petits agriculteurs en leur permettant de générer des revenus pérennes dans le respect des ressources naturelles. Le succès rencontré par les paniers de légumes produits par des petits agriculteurs de Dar Bouazza reconvertis par l’association au travail de la terre selon des pratiques agroécologiques malgré la spéculation immobilière dont leurs parcelles sont l’objet atteste de l’intérêt de cette démarche. De sept agriculteurs, ils sont passés à une quinzaine pour suivre la demande de consom’acteurs casablancais de plus en plus nombreux.

Dans le souci de permettre à cette association pionnière de partager de manière pérenne son savoir-faire et d’étendre son expérience réussie à d’autres régions, la Fondation Crédit Agricole du Maroc pour le Développement Durable soutient Terre et Humanisme Maroc dans son action de formation d’animateurs ruraux sélectionnés à travers le Maroc pour transmettre dans leurs communautés les pratiques agroécologiques dans les langues locales darija et tamazigh, grâce à une pédagogie participative et des supports de formation-vulgarisation écrits et audiovisuels adaptés.

Toujours grâce au soutien de la Fondation, des séances de sensibilisation à la permaculture de plus de 300 petits agriculteurs, clients de la Fondation Ardi pour le micro crédit et 200 agriculteurs clients de Tamwil El Fellah ont été organisées par l’association Terre & Humanisme Maroc. Ces séances tenues dans différentes localités rurales : El Ksiba, Errachidia, Rhamna, Taza et Outat El Haj, Ain Taoujdate, Ghafsai, Chefchaouen, Ifrane, Taliouine, Benslimane et Larache ont été organisées par des animateurs issus de ces régions formés pendant un an grâce au soutien financier de la Fondation.

Gestion durable des déchets issus des cultures sous serre et irriguées dans les Régions du Souss Massa et du Gharb

L’activité agricole, comme toutes les activités humaines, génère des déchets. Avec la modernisation du secteur agricole encouragée par le Plan Maroc Vert, le nombre et le volume des déchets engendrés ne font qu’augmenter, avec des conséquences néfastes sur la qualité de l’environnement rural (sols, eaux, air) et par conséquent, sur la pérennité de l’activité agricole et parfois sur la qualité future des produits agricoles eux-mêmes. La gestion des déchets issus de l’activité agricole devient donc une préoccupation tant pour les agriculteurs que pour les populations et les partenaires du monde agricole et rural.

Certains de ces déchets sont spécifiques (serres, tuyaux de micro-irrigation, autres plastiques de cultures, emballages vides de produits phytosanitaires, bâches d’ensilage, déchets organiques…). D’autres sont par contre très proches des déchets ménagers ou industriels (cartons, pneus, huiles de vidange, …). Pour certains de ces déchets, il existe des filières de collecte et de recyclage plus ou moins organisées selon les régions du Maroc et des solutions de gestion appropriées mais elles ne sont pas toujours connues des agriculteurs.

C’est la raison pour laquelle la Fondation CAM pour le Développement Durable en partenariat avec l’Institut Agronomique et Vétérinaire Hassan II de Rabat a lancé un projet d’étude innovant au Maroc visant l’introduction d’une gestion durable des déchets agricoles, particulièrement dans les zones irriguées. Cette étude a permis d’établir un inventaire des déchets agricoles, de réaliser une analyse de la gestion actuelle des différentes catégories de déchets, de proposer des options possibles d’élimination, de recyclage et de valorisation de ces déchets.

Copyright 2019 - Groupe Crédit Agricole du Maroc - Tous droits réservés.