Tamwil Al FellahTémoignages

​ 
Le positionnement du Crédit Agricole du Maroc, en particulier de sa filiale Tamwil El Fellah, est particulièrement emblématique pour l’AFD, en matière de financement du monde agricole.
Pour répondre aux besoins de financement des agriculteurs non éligibles au financement bancaire classique et auxquels la microfinance ne peut pas répondre, le CAM a créé Tamwil El Fellah, qui est la seule institution financière marocaine autorisée à accorder des crédits aux agriculteurs ne disposant pas de garantie hypothécaire. Il s’agit bien de mésofinance agricole, offrant des produits adaptés à des petites et moyennes exploitations agricoles tout à fait rentables.
Adossé à un fonds de stabilité prudentiel, construit sur un modèle économique équilibré, disposant de procédures de crédits de bon niveau et de ressources humaines connaissant bien le monde agricole, Tamwil el Fellah est pour l’AFD un acteur-clé du Plan Maroc Vert.
C’est la raison pour laquelle, conformément à l’engagement qu’elle avait pris avec le Ministre de l’agriculture et de la pêche maritime et le Président du Directoire du CAM devant les Chefs d’Etat, lors de la visite d’Etat du Président français, l’AFD a accordé une première ligne de crédit de 20 millions d’euros (220 millions de dirhams) à Tamwil El Fellah, sans la garantie de l’Etat marocain, sur la seule base de l’appréciation de la qualité du risque que représentent Tamwil el Fellah et le Crédit Agricole du Maroc.
Ce partenariat entre l’Agence Française de Développement et le Crédit Agricole du Maroc comprend aussi le renforcement des capacités de la banque sur des sujets d’intérêt commun : une subvention de 300 000 euros (3,3 millions de dirhams) a ainsi été mise à la disposition du CERCAM pour l’appuyer dans la définition d’une politique de responsabilité sociale et environnementale (RSE), dans la mise en place de conseil de gestion à une trentaine de coopératives- test et dans l’étude des impacts des crédits de Tamwil El Fellah sur le revenu des ménages agricoles.
En accompagnant le développement de Tamwil El Fellah, l’Agence Française de Développement poursuit son soutien à la mise en œuvre du pilier II du Plan Maroc Vert en faveur de la petite agriculture familiale et de la réduction des inégalités territoriales et sociales. Ces concours au Crédit agricole du Maroc et à sa filiale Tamwil El Fellah complètent ceux accordés au gouvernement et portent à 112 millions d’euros (1,2 milliards de dirhams) la contribution de l’AFD à la mise en œuvre du Plan Maroc Vert. »
Joël Daligault
Directeur de l’AFD au Maroc »